lundi 25 mars 2013

Fil d'arrivée

Je n’avais pas envie d’écrire sous la pulsion de la culpabilité.  Ce sentiment honteux de vous avoir laissés sans nouvelles si longtemps. Vous qui m’avez supportée avec constance depuis le début de mon marathon. Pas envie d’avoir l’impression de faire un boulot, ou pire un devoir.  Pour finalement vous envoyer un texte directement sorti de mon cerveau comptable-ingénieur et aussi passionnant qu’un livret d’instructions accompagnant un fer à repasser. J’ai donc décidé d’attendre afin de ressentir à nouveau le besoin, le désir profond d’écrire qui m’a servi de carburant pour traduire en mots tous les kilomètres de mon marathon. 
 
Un an hier. 
 

dimanche 10 février 2013

Mardi 5 février - km 27


Étant donné la panne de métro, je gâte mon amoureux en lui offrant un lift jusqu'à son bureau. Ayant un peu d'avance sur mon heure de rendez-vous, je brave le vent glacial pour aller découvrir l’est de la rue Ontario.

jeudi 7 février 2013

Km 26

Deux nouvelles technologues s'occupent de moi ce matin : Odile et Renée (information peu pertinente pour vous, mais qui me permet de faire travailler ma mémoire). Dans mon cas, un traitement habituel de radiothérapie dure environ 30 minutes, soit 20 minutes de positionnement et à peine 10 minutes de radiation. Aujourd'hui, après 30 minutes de tentatives de positionnement, Odile me dit : "Ne bougez pas. On va prendre un film.... "

lundi 4 février 2013

Km 25

Beau petit km tranquille ce matin. Avec une nouvelle technologue joliment prénommée Elise ainsi qu'une nouvelle stagiaire dont je ne me souviens plus du nom. Il faut dire que sur six traitements, j'ai sûrement rencontré plus de dix techniciens(nes) différents(es). Je ne me souviens que de la responsable : Linda - c'est toujours très important d'établir un bon lien avec la personne qui fixe nos rendez-vous et qui "run la business". Petit échantillon de la discographie de madame Linda : Bee Gees (ambiance de mon km 21) et Patrick Norman (ambiance d'aujoud'hui). Ça ne tombe pas exactement dans mes goûts (j'aime mieux Eric Clapton et Francis Cabrel), mais c'est mieux que du Heavy Metal.  Pour une petite heure, je ne me plaindrai pas. 

A demain!

samedi 2 février 2013

Km 23 et 24

 
Mercredi : congé surprise de radiothérapie! 
La réparation de "l’accélérateur linéaire" (nom scientifique de l'appareil me bombardant quotidiennement de rayons) s’avère plus complexe que prévue.  J’attends un appel pour fixer mon prochain rendez-vous.